4 types d’enregistrements DNS à connaître

Parametre DNS

Qui s’intéresse au noms de domaine et plus largement au web marketing est plus ou moins familier avec l’acronyme DNS. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Vous avez certainement rencontré ce terme dans le backoffice de votre hébergeur, mais les expressions comme CNAME ou enregistrement TXT vous ont peut-être fait peur !
Pas de panique, voici pour vous une brève explication de ce qu’est un DNS et des différents types d’enregistrements afin de mieux comprendre les DNS.

Principe de base du système DNS

Pour bien comprendre ce qu’est un enregistrement DNS, revenons tout d’abord sur l’utilisation des noms de domaine. En effet, un domaine peut être utilisé à plusieurs fins, soit pour créer une ou plusieurs adresses email, utiliser un ou plusieurs sites web, ou encore un service FTP.

Pour ce faire, on paramètre des serveurs DNS (Domain Name Server). Ces serveurs DNS effectuent les redirection des emails ou des requêtes vers le site ou service en question.

Autrement dit, les enregistrements DNS constituent l’un des éléments essentiels pour que les sites Web fonctionnent correctement. Ils servent de carte qui indique au serveur DNS (ou à la base de données numériques qui répertorie chaque site Web sur Internet) le domaine auquel chaque adresse IP est associée et comment ils doivent traiter les demandes d’accès qui leur sont envoyées.

Paramétrage des DNS

Différents types d’enregistrements DNS

Il y a différents types d’enregistrement DNS indiquant au serveur comment il doit les aborder. Voici les quatre types d’enregistrements qui sont les plus couramment utilisés :

L’enregistrement A (IN A)

Qu’est-ce que c’est ?

Les enregistrements DNS de type A (également appelés enregistrements d’hôte) permettent de relier un nom de domaine ou un sous-domaine à l’adresse IP d’un serveur.

Quand l’utiliser ?

Un enregistrement A est utilisé lorsque vous souhaitez connecter un nom de domaine enregistré à un site Web hébergé. Habituellement, deux enregistrements A sont configurés pour indiquer à la fois une version « nue » (monsite.fr) et une version générique du domaine (www.monsite.fr). Des enregistrements A supplémentaires peuvent également être créés pour les sous-domaines (www.monsite.fr ou blog.monsite.fr)

L’enregistrement A est idéal pour faire pointer votre domaine (ou sous-domaine) sur un serveur qui a une adresse IP statique., du genre 192.186.XX.XX. Autant dire que vous avez intérêt à le configurer si vous voulez que votre site soit accessible !

L’enregistrement CNAME

Qu’est-ce que c’est ?

Les enregistrements DNS de type CNAME, appelé aussi enregistrements de noms canoniques, ne résolvent que les domaines et les sous-domaines. Contrairement aux enregistrements A, ils ne peuvent pas être nus (c’est-à-dire qu’il doit y avoir www. devant eux pour que l’URL résolve correctement). L’enregistrement CNAME indique que le nom de domaine est un alias d’un autre nom de domaine canonique. Exemple : anonymous.ftp.xxx.net

Quand l’utiliser ?

Pourquoi utiliser un enregistrement CNAME au lieu d’un enregistrement A? En fait, les enregistrements CNAME sont le plus souvent utilisés lorsque vous souhaitez rediriger une partie de votre site Web vers un lien externe. Par exemple, si vous voulez créer un site eCommerce à côté de votre site Web existant, un enregistrement CNAME serait le moyen le plus simple de les relier.

Admin DNS

L’enregistrement MX

Qu’est-ce que c’est ?

MX est l’abréviation de Mail Exchange. Cet enregistrement DNS est différent des autres. L’enregistrement MX est utilisé pour diriger les emails envoyés aux adresses personnalisées associées à un nom de domaine.

Quand l’utiliser ?

Si vous souhaitez créer des adresses de messagerie personnalisées à partir de votre nom de domaine, les enregistrements MX doivent être configurés de telle sorte que les emails envoyés à cette adresse soient dirigés vers le serveur approprié et parviennent ainsi à destination. Généralement, votre fournisseur de messagerie vous donnera les enregistrements MX dont vous avez besoin, puis vous l’ajouterez au domaine auquel il est associé pour terminer l’installation.

L’enregistrement TXT

Qu’est-ce que c’est ?

La réponse est dans le nom : il s’agit d’un enregistrement de texte utilisé pour faciliter la recherche de votre domaine.

Quand l’utiliser ?

Les enregistrements de texte sont le plus souvent utilisés par des services comme Google. En ajoutant certaines chaînes de caractères à votre fichier TXT, les moteurs de recherche et les autres services sont en mesure de rechercher votre domaine et de vérifier ainsi que vous êtes en le propriétaire. Une façon de montrer patte blanche en quelque sorte !

Sachez qu’au delà de ces 4 principaux enregistrements DNS, il en existe d’autres comme l’enregistrement AAAA (similaire à l’enregistrement A mais pour les adresses IP en IPV6), le NS record (acronyme de Name Server, généralement défini par le registrar ou l’hébergeur).
Le saviez-vous ? Sur DomRaider.com il est très facile de paramétrer les DNS de ces noms de domaine !

Bonus

On vous invite à lire ce petit comics mignon et bien fait qui explique comment fonctionnent les DNS.

How DNS works

 

Articles similaires