9 raisons pour lesquelles les Noms de Domaine expirent de façon inattendue

Les raisons pour lesquelles les noms de domaine expirent

Quelle est la pire chose qui puisse arriver à un titulaire de nom de domaine ? Se réveiller un matin et découvrir que son nom de domaine a expiré ! Toutes ces heures de travail acharné passées à développer sa présence en ligne, toutes ces lignes de codes, ces visuels … Tout cela pour qu’un beau jour votre nom de domaine se retrouve disponible à l’achat pour quiconque intéressé. On a souvent tendance à oublier que l’on est titulaire et non pas propriétaire d’un nom de domaine et que même si vous l’avez depuis longtemps, il ne vous appartient pas à vie.

Même s’il est possible, et plutôt aisé, de récupérer un nom de domaine qui a expiré, il n’est pour autant pas plaisant de perdre son domaine. Afin de vous éviter cette angoisse nous avons compilé 9 raisons pour lesquelles les noms de domaine expirent de façon inattendue, et comment les éviter.

1. La fonction renouvellement automatique est désactivée.

Le meilleur moyen pour se rappeler de renouveler son nom de domaine est de paramétrer votre compte afin que vous n’ayez pas besoin de vous souvenir de le faire. Tout ce dont vous avez besoin est de vous connecter à votre compte et de cocher la case Renouvellement Automatique pour le domaine que vous souhaitez garder.

[cml_media_alt id='2462']Les raisons pour lesquelles les noms de domaine expirent[/cml_media_alt]

Ainsi, lorsque votre abonnement viendra à échéance, il se renouvellera automatiquement au minimum un jour avant la date d’expiration. Tant que vos informations de facturation sont à jour, le processus de renouvellement se passera sans encombre et sans interventions de votre part. Un gain de temps et du stress en moins, surtout lorsque l’on sait que cela ne prend que quelques secondes.

2. Les rappels de renouvellement sont désactivés

Parmi les nombreux mails que l’on reçoit il s’avère de plus en plus délicat pour l’utilisateur de séparer le bon grain de l’ivraie, c’est à dire le courrier normal et pertinent des emails non sollicités. Bien trop souvent, les internautes refusent de recevoir les mails de rappel de renouvellement, pensant être spammé, jusqu’au jour où leur nom de domaine expire de façon inattendue.

Tout comme le fait d’activer le renouvellement automatique, opter pour des rappels de renouvellement est aussi simple que de cocher une case. Ce type de rappel est sélectionné par défaut, donc si vous l’avez désélectionné nous vous conseillons fortement de reprendre cette option.

3. Les rappels de renouvellement se retrouvent dans les spams

Si comme indiqué précédemment, vous avez coché l’opt-in, alors vous êtes censé recevoir un email d’alerte lorsque votre nom de domaine arrive au terme et qu’il nécessite d’être renouveler. Or il ya de grandes chances que cet email vous parvienne mais tombe dans votre boite mail en message indésirable. Et en général, les utilisateurs ne vont pas très fréquemment consultés leurs messages indésirables et il y ainsi un fort risque de passer à côté de votre mail de rappel de renouvellement.

Afin d’éviter ce type de problème, le plus simple est d’ajouter l’adresse mail de l’expéditeur dans votre carnet d’adresse ou de le mettre en liste blanche.

4. Vos informations de paiement ne sont plus à jour

Lorsque vous avez acheté votre nom de domaine auprès du registrar vous avez très certainement renseigné une carte bancaire. Or, celle-ci peut arriver à expiration  (et oui cela ne concerne pas uniquement les noms de domaine) et sans doute n’avez-vous pas modifié vos informations bancaires auprès des différents sites sur lesquels vous avez fait des achats, que ce soit Amazon mais aussi le site auprès duquel vous aviez acheté un nom de domaine il y a 5 ans. C’est pourquoi, bien souvent, vous recevez un mail vous indiquant que vos informations de paiement ne sont plus à jour et que, par conséquent, le renouvellement de votre nom de domaine a échoué. Si vous avez manqué ces mails, ou s’ils sont passés dans vos spams (voir le point précédent), alors votre nom de domaine expirera si aucune carte valide n’est ajoutée à temps.

5. Vous utilisez l’email de votre travail pour votre compte

Lorsque vous avez de nombreuses adresses mail, il peut être compliqué de vous rappeler quelle adresse vous utilisez et pour quel service. Pour votre nom de domaine ce cas de figure peut s’avérer désastreux si vous n’avez plus accès à votre adresse mail, pour quelque raison que ce soit.

Un des scénarios les plus courant est que vous avez perdu votre mot de passe mais que vous n’avez plus accès à l’adresse mail associée. Dans ce cas précis, nous vous conseillons de contacter l’organisme auprès duquel votre nom de domaine a été enregistré afin de renouveler ce dernier, mais aussi de modifier les informations de votre compte.

6. Une adresse mail personnelle a été utilisée

D’un autre côté, ce type de cas peut aussi être compliqué pour une entreprise. En effet, un domaine peut très bien avoir été enregistré par un salarié avec son adresse personnelle, et la situation peut devenir quelque peu problématique si cette même personne ne travaille plus dans la société, ou pire, s’il y a un conflit avec le salarié.

Afin d’éviter cette situation, assurez-vous que la personne qui enregistre vos noms de domaine le fait avec son adresse de travail et qu’il sera possible d’y avoir accès a posteriori. La meilleure des choses à faire est d’utiliser un alias du type webmaster@societe.fr

7. De trop nombreux prestataires de services

Si vous utilisez plus de deux registrars ou hébergeurs il se peut que vous vous perdiez dans la gestion de vos renouvellement. Vous pouvez très bien vous connecter sur les deux premiers prestataires qui gèrent la majorité de vos domaines, tout en oubliant le troisième qui ne s’occupe que d’un de vos domaines, notamment pour une extension de domaine particulière comme un .cn par exemple. En regroupant tous vos domaines au même endroit, ou au minimum a deux endroits seulement, vous augmentez vos chances de surveiller au mieux vos précieux noms de domaine.

Assurez-vous également de regrouper tout en un seul compte. Il est possible qu’au sein de la même entreprise ou du même groupe il y ait différents comptes pour gérer de nombreux domaines, car répartis entre plusieurs entités, plusieurs départements ou marques.

8. Vous utilisez l’email de votre domaine pour votre compte

Lorsque l’on acquiert son premier nom de domaine, on est plutôt fier de pouvoir utiliser l’adresse mail associée à celui-ci en tant qu’adresse principale. Cependant, il ne faut pas l’utiliser dans tous les cas. En effet, si vous l’utilisez pour la gestion de votre nom de domaine, mais que vous perdez votre mot de passe, vous serez dans l’incapacité d’accéder à votre adresse mail afin de le retrouver ! De plus, si vous manquez le renouvellement avant la date d’expiration, vous n’aurez plus accès à votre adresse mail durant toute la durée de la période de grâce.

En d’autres mots vous serez dans l’incapacité d’accéder à votre adresse mail puisqu’il n’y a pas d’adresse à laquelle vous connecter. En résumé : c’est la fausse bonne idée à ne surtout pas avoir.

9. Vous avez attendu trop longtemps

[cml_media_alt id='2463']Les raisons pour lesquelles les noms de domaine expirent[/cml_media_alt]

Malgré tous les avertissements et les tentatives de renouvellement, si vous avez attendu trop longtemps avant de renouveler votre domaine, alors vous atteindrez fatalement le point ou rien ne pourra être fait. Ainsi, le jour où votre nom de domaine expirera vous perdrez tous vos droits sur celui-ci. Nous vous rappelons que pour les domaines en .fr vous disposez d’une période de rédemption de 30 jours ; passé ce délai vous n’aurez plus aucun droit de préemption sur le nom de domaine.

Vous l’aurez compris, bien souvent les noms de domaine expirent par oubli ou par manque d’automatisme. Pensez donc à vérifier régulièrement l’état de votre nom de domaine et surtout veillez à sa date d’expiration.

Articles similaires