Annuaire gratuit ou domaine expiré, comment booster son netlinking ?

Fini les annuaires gratuits, place aux domaines expirés

En ce qui concerne les stratégies de netlinking, la mise en lumière des « bonnes pratiques » fait souvent débat chez les professionnels du SEO en raison des multiples inconnues liées aux algorithmes de Google et des divergences d’opinions sur l’efficacité de certaines techniques.

Annuaire gratuit VERSUS domaine expiré : c’est notre zoom du jour !

 

L’annuaire gratuit, une technique historique

Inscrire son site dans des annuaires gratuits est une technique qui existe depuis les débuts du référencement, aujourd’hui essentiellement utilisée pour générer du lien. Le constat actuel est sans appel : une inscription dans un annuaire internet gratuit n’est pas un jackpot SEO !

En effet, il est préférable de le considérer comme un moyen de démarrer sa stratégie et de commencer à créer une dynamique sur votre campagne de netlinking.

Pourquoi un lien issu d’un annuaire gratuit a t-il peu d’intérêt ? Les raisons sont à la fois multiples et rationnelles !

S’il a le mérite d’être gracieux, facile à obtenir et qu’il ne nécessite aucune contrepartie, un lien provenant d’un annuaire web gratuit présente en revanche de nombreux inconvénients. L’investissement requis se révèle très chronophage puisqu’il faut espacer les inscriptions dans le temps (sans compter l’attente de validation de chaque annuaire gratuit), procéder manuellement et les multiplier. Il faut également veiller à bien choisir ses annuaires en termes de fiabilité afin d’éviter toute pénalisation. En outre, l’inscription de son site dans un annuaire requiert de créer un contenu original dans la description du site internet, pour des raisons évidentes de duplicate content.

Ce type de lien a également très peu de poids en référencement, ne génère aucun trafic et il faut savoir que beaucoup d’annuaires gratuits ont été sanctionnés depuis 2012.

En termes de qualité, on sait que la puissance transmise par les annuaires gratuits est très faible car leurs pages contiennent plusieurs centaines (voire milliers) de liens sortants, ce qui dilue énormément le jus envoyé puisque celui-ci est nécessairement divisé.

De la même manière, la pertinence des liens reste médiocre puisqu’ils sont envoyés depuis des pages consacrées à de multiples thématiques.

Tous ces facteurs permettent de conclure qu’il faut aujourd’hui considérer les annuaires gratuits avec précaution et relativiser leur intérêt !

Le domaine expiré, une alternative moderne et avancée pour le SEO

Un domaine expiré est, par définition, un nom de domaine dont le titulaire n’a pas renouvelé l’abonnement et qui est alors retombé dans le domaine public. Si les avantages et les intérêts des domaines expirés sont variés, leur puissance SEO reste le segment qui présente le plus de valeur ajoutée.

En effet, l’exploitation d’un domaine expiré pour booster sa stratégie de netlinking est une solution plutôt récente et encore peu connue, en dehors des experts de ce secteur. Pour comprendre, il faut garder à l’esprit que les domaines expirés, même s’ils ne sont plus accessibles, conservent quand même leur popularité et leur autorité dans le temps ainsi que tout le potentiel antérieurement acquis : Backlinks, Trust Flow, Page Rank…etc. De ce fait, les liens qui sont encore ancrés aux noms de domaine expirés continuent d’envoyer leur précieux « jus » dans le vide, jusqu’à ce qu’il soit réutilisé.

Bien entendu, il est possible de quantifier et de qualifier ces liens directement sur la plateforme DomRaider. Le Raiderank notamment, notre algorithme maison, compile  les statistiques issus d’outils de référence et indique un score (entre 0 et 100) qui vous permettra d’évaluer la puissance de chaque domaine expiré, y compris la qualification de ses liens.

Pertinence en terme de thématique, qualité et concentration du jus SEO, rentabilité au niveau du référencement, efficacité et gain de temps : les liens issus des domaines expirés multiplient les atouts !

Vous savez désormais où trouver l’impulseur de votre stratégie de netlinking…