C’est quoi un nom de domaine expiré ?

Nom de domaine expiré : définition

Lorsqu’on pense « présence digitale » on pense « site internet » et, lorsqu’on veut créer un site web, on doit d’abord choisir un nom de domaine. Mais le terme nom de domaine c’est quoi au juste ? Comment doit-il être construit ? Et qu’en est-il du domaine expiré ? Parce que nous sommes convaincus qu’une bonne stratégie passe avant tout par la bonne compréhension des outils, nous vous proposons de traduire ces informations une par une.

Nom de domaine, c’est quoi concrètement ?

Commençons par une explication simple ! Un nom de domaine c’est quoi ? C’est en quelque sorte la partie visible d’un site Internet, celle qui permet aux utilisateurs de s’en souvenir et d’accéder facilement à son adresse.

Dans un jargon plus technique, nous dirons qu’il s’agit d’un identifiant de domaine Internet qui rassemble un groupe de serveurs liés à la même adresse IP. Lorsqu’un internaute saisit l’adresse d’un site dans son navigateur, le serveur DNS (Domain Name System) va rechercher à quelle adresse IP correspond le nom de domaine, repérer son emplacement dans le réseau et en remonter les informations.

Par ailleurs, un nom de domaine c’est quoi d’un point de vue organique et comment se construit-il ?

C’est en fait une chaîne de caractères, lettres et chiffres, associés à une extension déterminée par la typologie du domaine, comme son origine géographique ou son activité (.com, .fr, .org, .asso…etc.). S’il ne peut pas dépasser 69 caractères au total, le nom de domaine pourra contenir des mots-clés stratégiques relatifs à une marque, une identité, une société ou des produits par exemple. Ces mots-clés pourront être séparés par des tirets pour que les moteurs de recherche les indexent séparément.

Un nom de domaine est unique et exclusif mais son titulaire est tenu de renouveler son abonnement chaque année…vous sentez venir la transition avec les domaines expirés ? 😉

C’est quoi un nom de domaine expiré ?

Un titulaire doit renouveler son nom de domaine tous les ans pour le conserver. Généralement, il reçoit une ou plusieurs alertes de la part de son hébergeur, l’invitant à reconduire son abonnement avant l’expiration de son nom de domaine. Cette échéance passée, le titulaire dispose tout de même d’un délai de rédemption égal à 30 jours pour récupérer son domaine expiré. Si aucune démarche n’est effectuée, le nom de domaine retombe alors dans la sphère publique et cette libération lui permet de devenir à nouveau disponible à la vente.

Il faut savoir qu’un domaine expiré conserve tout son historique et donc l’autorité et le potentiel qu’il a acquis dans le temps. Il pourra ainsi être très bénéfique d’un point de vue SEO car son positionnement sur les moteurs de recherche se révèlera beaucoup plus rapide et efficace qu’avec un domaine vierge, augmentant ainsi la puissance de sa visibilité.

Si vous possédez déjà votre propre site, un domaine expiré acheté en complément pourra vous permettre de le booster grâce au transfert de son précieux « jus » (par une simple redirection 301 ou bien par la création d’un site satellite qui enverra des liens puissants vers votre site principal).

Au delà de cet intérêt, la convoitise des domaines expirés peut être directement liée à leur rareté, notamment pour des noms de domaine courts ou très génériques.

Un domaine expiré peut également être intéressant pour toute personne cherchant à protéger et sécuriser au maximum son identité digitale.

De la définition commune du nom de domaine à l’intérêt que peuvent susciter les domaines expirés, vous avez maintenant toutes les connaissances indispensables à l’amorce de votre stratégie numérique. Reste plus qu’à vous lancer !

Articles similaires