Got Milk? Le Nom de Domaine MILK.COM est à vendre pour 10 millions de dollars

Milk.com

Dans l’univers du domaining, les plus belles histoires de vente de noms de domaine concernent très souvent des noms qui sont courts, accrocheurs, signifiants et donc facilement mémorisables. Et étant donné que les meilleurs noms de domaine sont déjà pris, lorsque se présente l’opportunité d’en acquérir un, il faut la saisir. Prenons le cas de MILK.COM !

Le nom de domaine milk.com possède une vieille histoire qui remonte aux prémisses d’internet. En effet, celui-ci fut enregistré en 1994 par Dan Bornstein, un fan de lait. Lorsqu’il l’a acheté à cette époque, il voulait simplement bénéficier d’une adresse email cool et n’a jamais pensé que ce nom de domaine pourrait un jour valoir plusieurs millions de dollars…

 

J’occupais mon premier emploi lorsque j’étais à l’université, et la raison pour laquelle j’ai eu un domaine tient au fait que j’en avais besoin pour l’email. A l’époque, chacun utilisait l’adresse email de son travail comme adresse email personnelle, et je n’étais pas très satisfait de mon boulot. Je me suis alors rendu compte que je devrais changé d’adresse email chaque fois que j’aurais à changer de travail, c’est pourquoi j’ai eu mon propre site. Une fois que j’ai eu le nom de domaine, j’ai réalisé que je pouvais avoir mon propre site web.

Mais qu’est-ce qui a fait que Dan a choisi milk.com ? Pourquoi ce nom de domaine ?

C’était à l »origine une plaisanterie entre un ami et moi. A cette époque les noms de domaine dan.com et daniel.com étaient tous deux disponibles. Et avec le recul, ils constituaient tous les deux des noms de domaine de grande valeur, mais je ne voulais pas avoir une adresse email du type dan@dan.com. Mon ami, pour des raisons vaguement justifiables, me surnommait « milk boy« . Et alors je me suis dit « oh, milk.com est disponible ». C’était un mot court et sympa à retenir, et c’est pourquoi je l’ai pris.

Or, en 1994, Dan Bornstein ne pouvait se douter de l’essor colossal qu’aurait Internet les années suivantes, et ile ne se doutait sans doute pas qu’un jour il y aurait de véritables batailles autour des noms de domaine et que ceux-ci se revendraient à prix d’or. Toujours est-il que bien qu’il aimait vraiment son nom de domaine, il s’est tout de même rendu compte à un moment que son nom de domaine avait une grande valeur et pouvait sans doute en tirer profit !

Si quelqu’un de sérieux me faisait une offre de 10 millions de dollars, je l’accepterai sans doute. En fait, ca serait suffisant pour moi pour prendre ma retraite et cela aurait un impact non négligeable sur mon style de vie.

 

A ce jour, difficile de savoir si Dan a trouvé preneur pour son nom de domaine, mais peut-être que milk.com figurera prochainement dans le top des noms de domaines les plus chers jamais vendus dans le monde. Et si la transaction se réalise, gageons que son titulaire actuelle boira du petit lait…

Cette histoire vous donne-t-elle envie d’entrer dans le monde juteux de la spéculation des noms de domaine ? Envie de rejoindre le business du domain flipping et d’acheter et vendre des domaines ?

Que pensez-vous du nom de domaine milk.com ? Seriez-vous prêt à dépenser 10 millions de dollars pour l’acquérir ?

Articles similaires