Recherche vocale : comment être prêt ?

La recherche vocale et son impact sur votre SEO

Si on nous avait dit, il y a quelques années de cela, que nous allions effectuer nos recherches web grâce à notre voix, nous n’y aurions pas cru. Cela semblait alors un peu fou de parler à son téléphone pour envoyer un message, faire une requête sur les moteurs de recherches, lancer une musique ou encore commander des sushis ! De nos jours, la recherche vocale est de plus en plus présente et fait de plus en plus parler d’elle, entre Alexa d’Amazon, Siri d’Apple, Cortana de Microsoft ou encore Ok Google, les services se multiplient. Mais la prolifération des systèmes de de recherche vocale a-t-elle un impact sur le SEO ? Tâchons de mieux comprendre les enjeux de la recherche mobile par la voix sur le référencement naturel.

La recherche vocale : qu’est-ce que c’est ? 🎙

La recherche vocale est ni plus ni moins qu’un système expert de la compréhension orale, c’est à dire un outil capable de reproduire le mécanisme cognitif du langage pour effectuer une action. Dans cet cas précis, il s’agit d’interagir par la voix avec  l’Intelligence Artificielle de votre téléphone pour lui demander de procéder à une recherche sur internet. Pour en arriver là, la technologie a du beaucoup évolué.

En effet, par le passé, les assistants vocaux étaient quelque peu lents et avaient encore beaucoup de difficultés à comprendre la demande d’un utilisateur et à donner une réponse. De nos jours, ces mêmes assistants vocaux sont de plus en plus performants, et pratiquement tous les types de questions trouvent réponse. AUjourd’hui encore on reste encore loin de la précision. Celle-ci est d’ailleurs un des points faibles de la recherche vocale. Pour devenir un véritable atout dans la vie des utilisateurs, ces systèmes devront encore s’améliorer.

La plupart des recherches vocales se font sur téléphone, (qui n’a pas demandé un jour à son téléphone de chercher une adresse ou autre chose tandis que vous conduisiez ?), c’est à dire dans un cadre plutôt nomade. Mais on constate aujourd’hui une évolution des comportements avec de plus en plus de recherches effectuées de façon sédentaire, c’est à dire au domicile et via différentes interfaces. Aujourd’hui le téléphone, la tablette, et de plus en plus l’ordinateur. et demain une interface domotique ? Ainsi, Amazon a bien compris les enjeux et a déjà vendu des millions d’exemplaire de son dispositif de recherche vocale, appelé Alexa, et ce succès n’est pas près de s’arrêter. De son côté, et pour contrer Amazon, Google a lui aussi créé son propre dispositif : Google Home.

Votre contenu doit être optimisé pour la recherche vocale

La recherche vocale en chiffres

D’après une infographie (ci-dessous) réalisée par SunnyReports, en 2015, 60% des Américains ont utilisé la recherche vocale, un chiffre plus qu’évocateur du succès grandissant de cette pratique. Pour comparaison, en 2013 seul 30% avait effectué une recherche vocale. Les raisons de cette augmentation peuvent être allouées à l’amélioration des services de recherche vocale, en plus d’une certaine popularisation de la pratique.

Comment est-elle utilisée et pourquoi ?

Sans surprise on utilise les assistants vocaux car ils sont pratiques, surtout lorsque l’on a les mains occupées. Ils sont une bouffée d’air, surtout pour les personnes ne tapant pas rapidement sur leur clavier. Gain de temps pour certains, curiosité d’utilisation pour d’autres. Néanmoins, l’utilisation se fait principalement en privé, à la maison ou dans la voiture, plutôt qu’en public. Il n’est pas encore devenu normal de parler à son téléphone

Pour ce qui est des raisons pour lesquelles ont a recours à la rechercher vocale elles se répartissent principalement entre la recherche d’un lieu, pour dicter un texte (afin d’envoyer un sms par exemple) ou encore pour appeler un contact.

Les utilisateurs attendent des réponses plus que des résultats


La recherche vocale est principalement utilisée pour obtenir une réponse à une question
, celle-ci étant posée de manière naturelle, comme on demanderait quelque chose à une personne dans la rue. Vous devez donc prendre ce facteur en compte dans l’optimisation de votre contenu pour la recherche vocale. Si on demande « Quel temps fait-il à Paris aujourd’hui ? » on ne s’attend pas à avoir une liste de sites météo, mais bien à une réponse claire et précise sur les conditions météorologiques : « Le temps est nuageux avec un risque de pluie et une température maximale de 12°C. » avec l’iconographie correspondante. Et au final, ce que veut savoir l’utilisateur c’est s’il doit prendre ou non son parapluie !

Ce type de comportement fait écho aux modifications que l’on a pu observées ces derniers mois quant au fait que les internautes posent de plus en plus de question aux moteurs de recherche. Et Google l’a bien compris en proposant les feature  snippets, position zéro destinés à répondre aux questions des internautes.

Les utilisateurs de recherche vocale attendent des réponses

L’accent est mis sur les 5W

Les recherches vocales tendent à répondre aux questions classiques : Qui, Quoi, Quand, Où, Pourquoi et Comment ? Aussi appelé les 5W en anglais pour Who, What, When, Where, Why and How. Voici des exemples de questions :

  • Qui a construit la Tour Eiffel ?
  • De quoi ai-je besoin pour réaliser un bœuf bourguignon ?
  • Quand Donald Trump va-t-il démissionner ?
  • Où puis-je trouver la pizza la moins chère ?
  • Pourquoi le ciel est bleu ?
  • Comment fonctionne le SEO ?

La recherche vocale implique donc un langage courant, il ne s’agit donc plus de mots-clés, mais plutôt de phrases clés. La longue-traine n’est donc plus à négliger, mais on parlera de ce point dans quelques lignes.

Adaptez votre contenu à la recherche vocale

La technologie de recherche vocale est de plus en plus performante, permettant notamment de corriger des erreurs faites sur certains mots, comme l’orthographe par exemple. Désormais les utilisateurs ont aussi la possibilité de restreindre les résultats, en posant une question additionnelle. Par exemple, si vous faîtes une recherche sur « comment utiliser les noms de domaine pour améliorer le SEO« , vous pouvez ensuite la restreindre aux spécificités des noms de domaine expirés et leurs atouts pour votre SEO. La recherche, et par extension les résultats, ne sont plus les même avec la recherche vocale, tandis que sur un clavier on aura tendance à aller au plus court en indiquant surtout des mots-clés, à l’oral on formulera une phrase construite. Cela impacte donc la manière dont vous allez optimiser votre contenu : il vaut mieux se concentrer sur des phrases-clés, et sur une syntaxe soignée, que sur des mots-clés bien placés. Afin d’être positionné dans les réponses aux questions des utilisateurs, vous ne devrez pas non plus négliger la longue-traine de vos mots-clés, afin de vous positionner sur des requêtes plus fournies.

En plus du contenu, le recours aux noms de domaine expirés peut s’avérer intéressant pour impacter sur le positionnement de votre site. En effet, la recherche vocale se focalisent sur une orthographe irréprochable, fini les erreurs de frappes, un nom de domaine générique sera donc plus pertinent pour votre référencement. Et parmi les noms de domaine expirés, il est possible de récupérer certains beaux domaines génériques pour votre business !

Soyez Mobile Friendly

Inutile de vous rappeler qu’une grande majorité des recherches vocales s’effectuent sur mobile, votre site doit être adapté aux téléphone et aux tablettes. La vitesse de chargement doit être rapide, et le format adapté à la taille d’un écran de téléphone. Pour gagner la guerre du SEO en 2017, le mobile s’avère être un avantage concurrentiel comme nous vous l’expliquions dans un article précédent.

Et vous que pensez-vous de la recherche vocale ? Êtes-vous un utilisateur converti ? Pensez-vous que la recherche vocale a un impact significatif sur votre façon de rédiger votre contenu ou de repenser votre référencement naturel ? N’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire.

Pour conclure, nous vous présentons ci-dessous une infographie succincte des différentes données concernant la recherche vocale sur mobile.

Les chiffres de la recherche vocale en 2016

Articles similaires